BIOGRAPHIE                 BIOGRAPHY

Depuis son enfance, Christophe Loiseleur des Longchamps se passionne pour la composition : son catalogue compte des transcriptions, mais surtout des compositions originales de motets ou d’hymnes : Ave Maria (2001, soprano et orgue), Ave Verum (4 voix mixtes), Ave Maris Stella (4 voix mixtes et orgue, interprété en 2008), Nigra Sum (création en 2017, S.A.B. solistes et ensemble instrumental) et aussi un grand Requiem pour solistes, chœurs et orchestre (1998-2016).
 
Il répond aussi aux commandes officielles du Festival de Rocamadour avec des œuvres sacrées (Alléluia de Rocamadour, créé par le chœur du festival, en 2006) dont une messe (2007).
 
Dans le cadre de l’Ensemble Scolaire Edmond-Michelet, il a fait créer une comédie musicale, L’Affaire Edmond Dantès, d’après l’œuvre d’Alexandre Dumas Le Comte de Monte-Cristo, pour solistes professionnels, chœur d’enfants et orchestre.
 
Inspiré par la poésie, il a composé depuis 1991 de nombreuses mélodies, enregistrées en 2019 par la mezzo Maria Mirante et le pianiste Paul Beynet au Théâtre Impérial de Compiègne (label Anima Nostra).
 
En hommage à Lili Boulanger et pour commémorer le centenaire de la Grande Guerre, il a écrit une cantate Vox Domini in Magnificentia, créée en mai 2018 par Sarah Lazerges et David Wilson-Johnson avec l’orchestre et le chœur de l’Ensemble Vocal de Brive.

Récemment, le choeur de la ROYAL HOLLOWAY university, dirigé par Rupert Gough, s'est penché sur son oeuvre en réalisant à Egham (Londres) la création mondiale d'un nouveau
DEXTERA DOMINI écrit en l'honneur de César Franck (200 ans). L'oeuvre a été donnée durant toute la tournée française 2022 (Candes-Saint-Martin, Souillac, Saint-Antonin-Noble Val, Toulouse...).




 

Issu du Conservatoire de La Celle Saint-Cloud (harpe, classe de Sylvie Beltrando), puis du Conservatoire National supérieur de Toulouse (harpe, classe de Sophie Martin), Christophe Loiseleur des Longchamps s’est tourné vers la voix (participation au Chœur régional de Midi-Pyrénées (sous les directions de José Aquino et de Michel Plasson), à l’Ensemble Vocal Terpsichore, à la Camerata Vocale de Brive) mais aussi vers l’orgue liturgique, devenant dès 1991 organiste titulaire de l’Abbatiale de Souillac (Lot), sur l'orgue Stoltz (1850, MH). Sollicité par le titulaire Jacques Brugoux, il effectue depuis 1985, des suppléances aux Sanctuaires de Rocamadour.

 

Succédant à Patrick Hilliard, il a dirigé l’Ensemble Vocal de Martel pendant onze ans. et a participé à la formation des chœurs au Festival du Haut-Quercy, en collaboration avec Jean-Marc Andrieu puis Rolandas Muleika. Il dirige jusqu’en 2012 la Maîtrise Notre-Dame de Brive qu’il avait fondé en l’an 2000. La maîtrise s'est produite entre autre en Italie (Rome), en République tchèque (Hradec Králové et Prague), mais aussi sur les hauts lieux du territoire français : Paris, Marly, Versailles, Le Mont-Saint-Michel, Lyon, Saintes, Toulouse...

 

De 2006 à 2014, Christophe Loiseleur des Longchamps est responsable de la musique sacrée pour le diocèse de Cahors, mission qui l’amène à encourager les projets comme le Festival de Rocamadour, dont il a assuré la direction musicale en 2007, mais aussi à créer et conduire le chœur diocésain. Il contribue à de nombreuses sessions de formation sur le chant choral et l'interprétation.

 

Pour différents projets de musiques scéniques ou d'oratorios, il a dirigé ou collaboré avec des artistes et des ensembles de réputation internationale.

 

De 2008 à 2018, il dirige l’Ensemble Vocal de Brive, avec le souci de prolonger la tradition de chœur d’oratorio tout en explorant d’autres voies, notamment les chœurs d’opéra et les mélodies pour chœur. Continuant une tradition de l’EVB, il a invité des solistes réputés, accompagnés par un orchestre à géométrie variable selon les répertoires et les époques. Le répertoire s'étend de Marc-Antoine Charpentier à aujourd’hui (Bach, Haendel, Vivaldi, Mondonville, Rameau, Haydn, Mozart, Pleyel, Beethoven, Schubert, Mendelssohn, Rachmaninov, Orff, Poulenc, Sisask...) , y compris pour des créations mondiales.

Christophe des Longchamps enseigne en Limousin au collège Jean-Baptiste de La Salle, où il a la responsabilité musicale d'un "Orchestre à l’École", en collaboration avec les enseignants du Conservatoire de Brive.

Il a aussi obtenu à Toulouse une Maîtrise d'archéologie médiévale, puis un D.E.A. d'Histoire moderne, ce qui lui donne l'opportunité de donner des conférences ou d'écrire des articles régionalistes, souvent en lien avec l'histoire des arts et la valorisation des empreintes culturelles.